Rapport annuel du WWF-Canada 2017

Mot du président

WWF-Canada travaille pour :

  • Des écosystèmes d’eau douce en santé et les espèces qui en dépendent.
  • Des écosystèmes marins en santé sur les trois côtes.
  • Un avenir dynamique et écologiquement sain pour l’Arctique.
  • Des communautés résilientes qui améliorent notre nature à travers tout le pays.

Comment aider la nature et les communautés à s’épanouir ensemble et de manière durable? C’est à ce défi que s’attaquent l’équipe et la direction du WWF-Canada, alors que nous mettons en place notre ambitieux plan quinquennal.

La réponse? D’abord, identifier les menaces actuelles et émergentes au Canada, impliquer les forces professionnelles, politiques et communautaires pertinentes afin de mettre en place des solutions fondées sur des données probantes, puis, les développer.

Notre travail profite à toute vie animale de notre pays, incluant les ours polaires, les saumons, les caribous, les baleines, les morues, les petites espèces d’eau douce, ainsi qu’aux communautés qui dépendent de cette vie.

Il renforce nos milieux emblématiques, comme les régions arctiques où la nature et les communautés convergent; la baie de Fundy, où l’on retrouve les plus hautes marées au monde; les Grands Bancs au large de Terre-Neuve; et les lacs, rivières et affluents qui constituent le cœur même de notre pays.

Merci de votre soutien. Votre engagement envers nous nous aidera à tirer profit des succès réalisés cette année et nous permettra d’avoir un impact en conservation encore plus grand. Parce que lorsque la nature va, tout va.

signature, David Miller

David Miller,
Président et chef de la direction
WWF-Canada

Nos réussites en conservation cette année

Au WWF-Canada, nous savons que les écosystèmes en santé vont de pair avec une économie prospère. C’est pourquoi nous voulons nous assurer que les espaces naturels du Canada abondent en biodiversité et que les industries réellement durables fournissent les moyens de subsistance pour les générations à venir.


Avancée pour la faune arctique après plus de 40 ans d’efforts

Depuis 40 ans, les leaders Inuits tentent de persuader les gouvernements et entreprises de protéger la région du détroit de Lancaster en Arctique.

Le détroit de Lancaster est l’un des écosystèmes marins les plus riches parmi les trois océans du pays. Près du cinquième des bélugas du Canada y migrent chaque année et 70 000 narvals, les trois quarts de la population mondiale de narvals, retournent vers leur site favori dans cette région. Cette région abrite aussi des millions d’oiseaux de mer et l’une des densités de populations d’ours polaires les plus élevées au pays. Le détroit intègre la partie sud du Dernier refuge de glace, seule région en Arctique qui conservera sa banquise d’été jusqu’en 2050. Avec la fonte des glaces à travers l’hémisphère Nord causée par les changements climatiques au cours des trois prochaines décennies, le Dernier refuge de glace deviendra essentiel pour les espèces qui dépendent de la banquise et les communautés qui dépendent de cet habitat.

Pourtant, les délais et tergiversations expérimentés depuis des décennies ne reflètent pas l’importance de protéger cette région. En 1971, le gouvernement canadien a octroyé à Shell Canada Limited 30 permis d’exploration pétrolière et gazière à l’intérieur de la région précédemment proposée pour une protection par les organisations locales telles que l’Association des Inuits de Qikiqtani. Le gouvernement devait révoquer ces permis en 1979 suite à leur désuétude, mais ça ne s’est jamais fait. Malgré les nombreux efforts répétés depuis les 40 dernières années pour retirer les permis, la menace de développement des énergies fossiles planait sur la région et obstruait les efforts pour créer une aire marine nationale de conservation, un parc national aquatique.

Ours polaires, Nunavut

Il devenait évident pour nous qu’en l’absence d’une nouvelle approche, nous risquions d’attendre 40 autres années avant que de nouvelles actions soient menées. C’est pourquoi, avec l’aide de la Fondation Gordon and Betty Moore et plus de 5 000 sympathisants qui ont donné et soutenu la promotion de la protection du détroit de Lancaster, le WWF-Canada a collaboré avec Ecojustice, un groupe d’experts juridiques spécialisés dans la protection de la nature, afin d’entreprendre une poursuite contre Shell et le gouvernement du Canada en avril 2016. La poursuite ciblait les permis expirés et sensibilisait sur le besoin d’une plus grande aire de conservation autour du détroit de Lancaster. Elle a retenu l’attention de Shell et du gouvernement et leur a donné une date limite.

Seulement quelques mois après le lancement de la poursuite, Shell a finalement renoncé à ses permis. L’annonce de cette décision fut le point culminant du Sommet sur les océans du WWF-Canada, qui se tenait à Ottawa le 8 juin. David Miller, président et chef de la direction du WWF-Canada, avait invité le président de Shell Canada, qui annonça l’abandon des droits d’exploration détenus par la compagnie pétrolière dans la région, ce qui libérait 8 600 km2 pour la protection. Catherine McKenna, ministre de l’Environnement et du Changement climatique; Dominic LeBlanc, ministre des Pêches, des Océans et de la Garde côtière canadienne; et Carolyn Bennett, ministre des Affaires autochtones et du Nord, étaient parmi les personnes présentes pour célébrer cette annonce. Les ministres ont salué cette annonce et se sont engagés à déclarer le détroit de Lancaster aire marine nationale de conservation rapidement. Le WWF-Canada s’attend maintenant à une déclaration officielle d’ici les prochains mois, pour finalement protéger une région dont la superficie équivaut au double de celle de la Nouvelle-Écosse et qui augmentera de plus de deux fois l’espace marin protégé au Canada. Cela aidera le Canada à s’acquitter de ses engagements nationaux et internationaux qui sont d’augmenter la protection du territoire marin au pays, qui n’est qu’à 1 % présentement, jusqu’à 5 % en 2017 et 10 % d’ici 2020.

Tournant pour la durabilité de la morue à Terre-Neuve

Les pratiques de pêche non durables tentant de répondre à la demande mondiale sont l’une des plus grandes menaces pour des écosystèmes marins en santé.

Pour l’une des espèces de poisson emblématiques, la morue de Terre-Neuve, la demande a provoqué un désastre écologique et économique. Depuis la fin des années 1980, les stocks de morue autour de Terre-Neuve ont chuté en raison de la surpêche historique et de la variation des conditions environnementales. En juillet 1992, le gouvernement fédéral a déclaré un moratoire sur la pêche à la morue du Nord, conduisant environ 30 000 travailleurs au chômage. Plusieurs communautés dévastées craignaient que la morue ne soit sur le point de s’éteindre, puisque les stocks continuaient de chuter malgré la fermeture de la pêche.

Près de 25 ans plus tard, des évaluations indépendantes confirment que certains stocks de morue de Terre-Neuve se rétablissent. Afin de s’assurer que les pêches à la morue se reconstruisent de façon durable, le WWF-Canada, en partenariat avec Icewater Seafoods Inc., a entamé un projet d’amélioration des pêcheries en 2010 pour une pêche à la morue du sud de Terre-Neuve, connue sous le nom de 3Ps. L’objectif de ce projet est d’améliorer une pêche en vue de l’obtention de la certification du Marine Stewardship Council (MSC). La certification MSC est reconnue à l’échelle internationale comme une norme élevée et crédible en matière de pêche durable.

Maisons colorées le long de la falaise, Terre-Neuve

Le projet d’amélioration des pêcheries a permis de rassembler les communautés, l’industrie, les pêcheurs et le gouvernement, et il a réussi à démontrer qu’il est possible pour une pêche en difficulté de se rétablir pour qu’à la fois la nature et les communautés en récoltent des bénéfices à long terme. Et en mars 2016, la pêche 3Ps du sud de Terre-Neuve est devenue la première pêche à la morue de l’Atlantique canadien à atteindre la certification MSC en tant que pêche durable et gérée de façon efficace. Cette pêche fournit déjà de la morue certifiée MSC sur les différents marchés au Canada, au Royaume-Uni et aux États-Unis.

Le projet d’amélioration des pêcheries a bénéficié du soutien financier du programme du Sustainable Fisheries Fund du Resources Legacy Fund et du ministère des Pêches et de l’Aquaculture de Terre-Neuve-et-Labrador. Plusieurs autres groupes se sont ralliés au projet pour soutenir notre travail sur le stock de morue 3Ps, dont Ocean Choice International, the Fish, Food and Allied Workers, le Marine Institute de l’Université Memorial de Terre-Neuve, Pêches et Océans Canada, High Liner Foods Inc., WWF-UK et WWF-US.

Plusieurs individus ont aussi donné et fait une réelle différence en rendant possible le travail du WWF-Canada pour bâtir des pêches durables pour la prospérité des communautés.

Tendance troublante révélée par les évaluations nationales des bassins versants

Selon l’Étude sur les attitudes des Canadiens à l’égard de l’eau réalisée par la RBC, les Canadiens considéraient pour la toute première fois, en 2016, les changements climatiques comme étant la plus grande menace pour notre eau douce.

C’est entre autres pour cette raison qu’il n’a jamais été aussi urgent de comprendre les conditions actuelles de nos écosystèmes d’eau douce.

L’eau que l’on boit, dans laquelle on nage ou on joue, qu’on utilise pour cultiver nos aliments, chauffer nos maisons et soutenir nos industries est en péril. Bien que le Canada compte une multitude de lacs et rivières, nous n’en savons que très peu à propos de la santé de nos cours d’eau et des menaces auxquelles ils font face. Sans cette connaissance, il est très difficile de protéger cette ressource naturelle essentielle.

Il existe des organisations qui s’occupent de récolter des données par le biais d’initiatives locales de surveillance de l’eau, mais il y a peu d’uniformité dans la façon de récolter et interpréter ces données. Il manque un cadre national pour la récolte et l’analyse des données sur l’eau. Sans renseignements sur la santé de nos écosystèmes d’eau douce, nous ne pouvons prendre de décisions éclairées en matière de gestion de l’eau.

Sans un portrait global de la condition des cours d’eau au pays, nous ne sommes pas conscients des autres enjeux qui pourraient également les affecter. En procédant à cette évaluation nationale plus large, nous sommes plus à même de constater si la situation de nos cours d’eau s’améliore ou si elle décline, si les menaces sont en croissance ou si elles diminuent, ou s’il y a d’autres enjeux susceptibles de compromettre la santé de nos cours d’eau, qui constituent une incroyable richesse partout au pays.

Pour résoudre le problème des données concernant l’eau, le WWF-Canada a développé un cadre d’évaluation pour évaluer la santé et les menaces auxquelles était confrontée notre eau douce. Nous utilisons ce cadre afin de développer le tout premier rapport national sur les 25 principaux bassins versants au Canada d’ici 2017. La méthodologie a été développée suite à la consultation d’un nombre important de scientifiques canadiens spécialistes en eau douce du milieu universitaire, du gouvernement et des organisations à but non lucratif.

Tortue molle à épine nouvellement née, rivière Thames, Ontario

En 2016, WWF-Canada le WWF-Canada a franchi une étape importante en atteignant 19 bassins versants évalués sur les 25 principaux du Canada. Nous travaillons avec des centaines d’organisations et d’agences gouvernementales afin d’acquérir les données nécessaires à la conduite de ces évaluations. Les évaluations bénéficient du soutien de HSBC-Canada; Groupe CSL; Gordon and Betty Moore Foundation; Walter and Duncan Gordon Foundation; John and Pat McCutcheon Charitable Foundation; Norman and Margaret Jewison Charitable Foundation; Geoffrey H. Wood Foundation; Takla Foundation et AGF Management Ltd.. Grâce à leurs appuis, le WWF-Canada pourra compléter l’évaluation complète de la santé de nos cours d’eau en 2017, pour la toute première fois compilée en un seul rapport.

Ayant évalué 75 % des bassins versants en 2016, une tendance troublante se dessine : il y a un manque flagrant de données sur l’état de santé de nos cours d’eau. Elles sont inaccessibles et/ou indisponibles. Sur les 19 bassins versants principaux évalués jusqu’à maintenant, nous n’avons pu obtenir suffisamment de données pour accorder un résultat sur la santé globale pour 10 d’entre eux. Nous n’avons tout simplement pas assez de renseignements pour prendre des décisions éclairées pour la protection de notre eau douce.

Cette tendance est inquiétante puisque les résultats généraux concernant les menaces des bassins versants évalués indiquent qu’elles sont élevées dans six d’entre eux et très élevées dans quatre autres.

WWF-Canada travaille à l’amélioration de la surveillance dans les bassins versants pour lesquels les besoins sont les plus criants. Grâce aux subventions de l’édition 2015-2016 du Fonds Loblaw pour l’eau, (totalisant 350 000 $), 16 récipiendaires ont pu réaliser des projets reliés aux indicateurs de santé et menaces inclus dans les rapports sur les bassins versants. Cela comprend des activités qui améliorent un ou plusieurs des quatre indicateurs de santé tels que la qualité et le débit de l’eau, ou qui réduisent l’une des sept menaces telles que la pollution, la perte d’habitats et les changements climatiques. Ensemble, avec les différents acteurs et les organisations communautaires travaillant sur l’eau à travers le pays et les sympathisants du WWF-Canada , nous continuerons de travailler à l’atteinte de notre objectif de voir tous les cours d’eau en bonne condition au Canada d’ici 2025.

Élèves de l’école Crescent à Toronto qui apprennent comment effectuer un suivi des benthiques avec EcoSpark, récipiendaire du Fonds Loblaw pour l’eau

Les Canadiens aident les populations de tigres à croître pour la première fois dans l’histoire

En 2010, la population mondiale de tigres sauvages a atteint son plus bas niveau. La population a chuté de 97 %, de 100 000 tigres sauvages il y a 100 000 ans à 3 200 en 2010.

Le braconnage demeure la principale menace, chaque partie du tigre pouvant être marchandée dans les marchés illégaux d’espèces, des moustaches jusqu’à la queue.

En outre, plus de 90 % de l’aire de répartition historique du tigre a été perdue ou dégradée par l’activité humaine, principalement le défrichage à des fins agricoles et forestières, ainsi que le développement d’infrastructures.

En tant que prédateurs situés au sommet de leur chaîne alimentaire, les tigres maintiennent l’équilibre de leur habitat en chassant les autres animaux, principalement des herbivores. Trop d’herbivores mèneraient au surpâturage et à la dégradation de l’écosystème.

Pour protéger un seul tigre, il est nécessaire de préserver environ 10 000 acres de forêts. Ces forêts soutiennent non seulement les tigres, mais plusieurs autres espèces et communautés.

Les tigres stimulent aussi l’économie locale grâce à un tourisme géré de façon responsable, et les projets de conservation du tigre fournissent des moyens de subsistance durables aux communautés locales.

Alarmés par le sévère déclin en 2010, le WWF et les gouvernements des 13 pays de l’aire de répartition du tigre sauvage se sont engagés vers un objectif commun, connu comme le Tx2, soit celui de doubler la population de tigres d’ici 2022, prochaine année du tigre en Chine.

Pour atteindre cet objectif, le WWF-Canada travaille en collaboration avec des partenaires sur des projets de conservation du tigre au Népal. Nous effectuons un suivi des populations, des opérations anti-braconnage, des projets d’amélioration de l’habitat du tigre, des campagnes de sensibilisation et de la formation sur la science citoyenne dans les communautés locales.

Tigre du Bengale, Parc national Bandhavgarh, Inde

Cette année, nous avons reçu des nouvelles pleines d’espoir : notre travail acharné commence à payer. En avril 2016, il a été annoncé que pour la première fois en un siècle, la population de tigres sauvages avait augmenté.

La population mondiale de tigres sauvages a presque atteint 3 900 individus. Nous avons réussi à arrêter le rapide déclin du nombre de tigres au Népal. La population est passée de 121 à 198 tigres, une augmentation de plus de 60 %.

Cette réussite est le résultat de plusieurs années d’efforts pour désigner les habitats essentiels et corridors comme aires protégées, augmenter la sécurité par l’armée népalaise, effectuer de nouvelles activités de gestion de l’habitat à l’intérieur des aires protégées et engager les locaux dans des pratiques en conservation.

Bien que l’augmentation du nombre de tigres dans le monde démontre un élan positif et prouve que nous pouvons faire une différence, notre travail ne s’arrête pas là. Nous sommes à mi-parcours de l’échéancier prévu pour le Tx2, mais nous ne sommes qu’au cinquième de notre objectif de doubler le nombre de tigres d’ici 2022.

Grâce aux 3 515 sympathisants qui ont contribué à la campagne du tigre ce printemps, et à Patricia et Alan Koval, sympathisants dévoués à la conservation qui ont généreusement égalé les premiers 75 000 $ amassés, nous pouvons continuer à travailler pour l’objectif du Tx2.

Citoyens et communautés

Si vous l’aimez, vous la protégez. C’est pourquoi le WWF-Canada désire inspirer 3,5 millions de citoyens, soit une personne sur dix à travers le pays, à forger des liens plus étroits avec la nature.

Plus de 500 000 personnes se connectent avec la nature

Les défis auxquels la nature est confrontée sont urgents et bien réels. Si la tendance se maintient, seulement le tiers des populations mondiales d’espèces existant en 1970 existeront encore en 2020.

Cela représente deux tiers de la vie sur Terre qui disparait en l’espace de 50 ans. La dégradation des espaces sauvages éloignés ne semble pas nous avoir affectés au quotidien jusqu’à maintenant, mais les principaux enjeux affectant l’environnement aujourd’hui, soient les changements climatiques, la pollution et la destruction des habitats, affectent nos collectivités locales, nos cours, parcs, rivières et ruisseaux.

Les animaux et insectes qui étaient autrefois innombrables dans nos communautés deviennent de plus en plus rares à trouver. Sept des 18 espèces de chauves-souris du Canada sont sur la liste des espèces en péril et les pollinisateurs comme les abeilles et les papillons, espèces jouant un rôle crucial dans la production des aliments qui nous soutiennent, sont en déclin.

Afin de s’assurer que la nature fleurisse, nous devons nous rappeler à quel point nos actions affectent les espèces et les endroits auxquels nous accordons tant de valeur et faire en sorte que la nature fasse partie de notre quotidien.

Élèves de l’École de l’Assomption, récipiendaires d’une subvention Libérez votre nature, plantant des arbustes, Québec

C’est pourquoi d’ici 2020, le WWF-Canada a comme objectif d’impliquer 3,5 millions de Canadiens, soit une personne sur dix à travers le pays, à forger des liens plus étroits avec la nature. Depuis 2015, près de 500 000 personnes se sont jointes au mouvement du WWF-Canada, que ce soit des étudiants, individus, professeurs, entreprises, scientifiques, bénévoles et communautés, et agissent positivement pour notre environnement.

Bénévoles de Save our Seine, récipiendaire du Fonds Loblaw pour l’eau, cultivant un jardin pluvial à Winnipeg, Manitoba

Grâce à des programmes comme Libérez votre nature, le Fonds Loblaw pour l’eau, Planète vivante @ travail, Écoles pour une planète vivante et Ottawa Wave Makers, 70 communautés et projets scolaires engagent les citoyens de partout au pays à faire fleurir la nature dans leurs communautés, lacs, rivières et océans avec le soutien des Compagnies Loblaw limitée, TELUS, RSA Canada, HP Canada, OLG et Impact HUB Ottawa.

Membres de la communauté de la Première nation Wahnapitae, récipiendaire d’une subvention Libérez votre nature, construisant des abris pour chauves-souris

À Annapolis en Nouvelle-Écosse, des jeunes ont effectué un suivi des espèces aquatiques en péril, alors qu’à Fabre au Québec, des élèves ont planté des arbustes pour stabiliser un habitat riverain. Des efforts de conservation locale ont été faits pour observer quelles activités récréatives humaines chevauchent l’habitat des grizzlis à Lillooet en Colombie-Britannique, créer un jardin pour les pollinisateurs indigènes à Régina en Saskatchewan et bâtir des nichoirs pour les populations de chauves-souris en danger à Capreol en Ontario. En mettant sur pied 156 sites d’observation de la qualité de l’eau à travers le pays, la science citoyenne est à l’honneur et les citoyens participent à la promotion de la santé de l’eau douce pour des espèces comme les tortues, castors, saumons, grenouilles et oiseaux aquatiques. Dans notre capitale nationale, des projets novateurs connectent les citoyens avec nos océans grâce à des projets comme un guide numérique des produits de la mer durables, des tests sur les microbilles et plus encore.

Bénévoles participant au Grand nettoyage des rivages canadiens à Toronto

Lors des évènements du Grand nettoyage des rivages canadiens, initiative réalisée en collaboration avec l’Aquarium de Vancouver, 59 136 bénévoles ont retiré 175 932 kg de déchets sur 3 211 km de rivages, une distance qui équivaut pratiquement à la distance entre Vancouver et Thunder Bay en Ontario. Les nettoyages des rivages effectués aussi loin qu’à Iqualuit améliorent l’apparence des communautés et la vie des espèces comme les phoques, les bélugas, les narvals et les morses, qui autrement pourraient être étranglées par certains déchets ou manger cette pollution.

Grimpeurs lors de l’Ascension de la Tour CN pour la nature 2016 à Toronto

Lorsque les Canadiens ne sont pas en train de battre de nouveaux records en matière de longueur de rivages nettoyés, ils s’activent de plusieurs autres façons pour la nature. Des équipes d’entreprises ont participé au premier Rallye en canot et ont plongé dans le lac Ontario en février lors de la Baignade glaciale. Près de 7 000 personnes se sont inscrites à l’Ascension de la Tour CN pour la nature 2016, grimpant ensemble 12 432 000 marches du plus haut symbole canadien afin d’amasser plus de 1,2 million de dollars pour les efforts en conservation du WWF-Canada.

En explorant leur côté sauvage, les Canadiens prouvent qu’ils veulent en faire plus pour la nature.

Donateurs et sympathisants

C’est grâce à la générosité de nombreux particuliers, entreprises partenaires, fondations, gouvernements, organismes et bénévoles que nous pouvons poursuivre notre action année après année. Nous sommes profondément reconnaissants de votre confiance et de votre engagement, et nous reconnaissons votre rôle dans les réalisations du WWF-Canada’s pour l’année qui s’achève. Merci de votre don pour la nature et de croire en notre mission qui est de bâtir un avenir dans lequel l’humain vivra en harmonie avec la nature.

Les pages qui suivent sont consacrées à tous ceux et celles qui ont versé un don d’une valeur de plus de 1 000 dollars – sous forme de don en argent, de commandite, d’espace médiatique, de publicité ou autre don en nature – entre le 1er juillet 2015 et le 30 juin 2016. Nous sommes profondément reconnaissants de votre confiance et de votre fidélité à notre mission.

NOTE

Un signe d’addition (+) à la suite d’un nom indique un don en nature, ou en espace médiatique.

Un symbole de degré (°) suivant un nom indique un don en argent et une commandite et/ou un don en nature.

Un astérisque (*) après un nom souligne une commandite ou une commandite et un don en argent.

Les dons reçus après le 30 juin 2016 seront soulignés dans notre rapport annuel 2017.

Plus de 1 000 000 $

Les Compagnies Loblaw limitée

500 000 $ – 999 999 $

Bell Média +

Gordon and Betty Moore Foundation

NewAd +

Rogers +

100 000 $ – 499 999 $

Captivate +

Clif Bar and Company °

Domtar Inc. °

Fondation RBC °

The Gordon and Patricia Gray Foundation

Green Living Enterprises Inc. +

HP Canada °

Moment Factory +

NEO Traffic +

Oak Foundation

Pattison +

Programme d’intendance de l’habitat (PIH) pour les espèces en péril

RSA Canada

Société des loteries et des jeux de l’Ontario °

TELUS

TorStar +

Zoom +

Successions

Succession de Madeleine Barone

Succession de Margaret Anna Downs

Succession de David Roland Jaeger

50 000 $ – 99 999 $

Alan and Patricia Koval Foundation

BMO Groupe financier

Coca-Cola Canada °

Dynamic +

Gouvernement de Terre-Neuve-et-Labrador

Scott et Ellen Hand

Rosamond Ivey

Lindt & Sprüngli Canada

Mike and Martha Pedersen Foundation

QMI +

The Salamander Foundation

Shaw +

Successions

Succession de Christopher Ross Gillespie

Succession de Phyllis May Violet Ridgley

Succession de Marguerite Regina Russell

Succession de Audrey Isobel Grace Sillick

25 000 $ – 49 999 $

Active America Corp.

Adventure Canada +

The Barrett Family Foundation

Bullfrog Power °

CHCH +

Copernicus Educational Products

Bob et Gayle Cronin

Claude Giffin

Gouvernement du Canada — Environnement Canada

Groupe CSL inc.

Koru Distribution

Arthur et Sonia Labatt

Micrylium Laboratories Inc.

Outfront +

Le Plan de conservation national du gouvernement du Canada

Serdy +

Mr. Gary Slaight

Symcor Inc.

The Printing House Limited +

Toronto Life +

Torys LLP +

Elisabeth Wiles

Patrick Winder

Successions

Succession de Richard Michael Eaton

Succession de Brent Joseph Mercier

Succession de Frances Gavet Morris

Succession de Elizabeth Mary Kwan San-Tao

Succession de Lois Anne Sellers

Succession de Paula Maria Tessmann

Succession de Marjorie Anne Thorpe

10 000 $ – 24 999 $

The Airlie Foundation

Shreyas et Mina Ajmera

Aliments Maple Leaf °

Association Canadienne du Ciment *

Karen et Bill Barnett

Sonja I. Bata

Bentall Real Estate Services L.P.

Calendar Holdings LLC

CHEK +

Clear Channel +

Cole Media +

Caroline Condon

Corus +

Michael et Honor de Pencier

Emaral Investments Inc.

Gateside Foundation K and V at the Strategic Charitable Giving

Foundation

Gouvernement du Yukon

Hewlett Packard Enterprise Canada °

Erin Hogg

Holt Renfrew & Co. Ltd.

Donna Holton

Cynthia Hunter

IMA +

Richard M. Ivey

Jackman Foundation

The John and Pat McCutcheon Charitable Foundation

John and Sheila Price Family Fund at Aqueduct

Arthur et Sonia Labatt

Don McMurtry

M. et Mme S. Mehta

MLSE +

Jane Moore

New Roots Herbal Inc.

Nordic Council of Ministers

The Norman and Margaret Jewison

Charitable Foundation

Notable.ca +

Patrick et Barbara Keenan Foundation

Pratt & Whitney Canada *

Pro-Tam Inc.

Programme des Nations Unies pour l’environnement

Shaw Communications Inc.

St. Joseph +

Barbara Vengshoel

Via Rail Canada Inc. +

Walter & Duncan Gordon Foundation

W.C. Kitchen Family Foundation

Successions

Succession de Elizabeth Anne Cook

Succession de Antonia Domenica Dominato

Succession de William Gordon Duncan

Succession de Edward Peter Thurlow Gage

Succession de Janey Kinnley

Succession de Dorothy Walker

5 000 $ – 9 999 $

Anne Marie Peterson Legacy Fund à la Calgary Foundation

AOL +

Aqueduct Foundation – Jeanne Edwards Fund

Atedra +

Blakely & Associates Inc.

Rudi and Karine Blatter

Bonnie Boucher

Carter Layne Charitable Fund

Marilyn Cook

Iris Demandt

Diamond Estates Wines and Spirits +

Roger and Janet Dickhout

Dieter W. Menzel

Marna Disbrow

ELPIS Foundation

Four Seasons Hotels and Resorts +

G Adventures +

George Shapiro Fund at the Strategic Charitable Giving Foundation

Gouvernement de la Nouvelle-Écosse – Ministère du Développement économique et des Ressources naturelles

Grassroots +

Jason Ray Design

Brian Lawson

LGL Limited Environment Research Associates

Curtis McCoshen

Myron Zabol Photography +

Ontario Power Generation Employees’ and Pensioners’ Trust

Pelmorex +

Power Corporation du Canada

The Rix Family Foundation

Sanjay Sen

Ed Stahl

Stella & Dot – Chantal Wall +

Pablo Suarez

Universe +

Roeland Val

Mary Wallace

Joanne Wright

Yahoo +

Zenan Custom Cresting Inc.

Zoomer Media +

Successions

Succession de Wendy Joy Baker

Successions de David and Paula Blackmore

Succession de Irene Alberta Bodner

Succession de Joyce Elaine Ford-Watmore

Succession de Isabel Margaret Graydon

Succession de Edwina Lilian Hart

Succession de Arlene Muriel Kinsley

Succession de Christine Meyer

Succession de William Donald Ross

Succession de Sandra Marilyn Smith

Succession de Ilse Williams

1 000 $ – 4 999 $

Abraham Vermeulen Medical Professional Corp

Accenture

Lesya Adehlph

Agnico-Eagle Mines Ltd

Matthew Airhart

Barbara Alderson

Reya Ali-Dabydeen

All Charities Campaign – Manitoba

Heidi Alston

Ira Tim Ames

Leslie et Marlene Amoils

Lisa Anderson

Karen Anhorn

Shauna Argo

Cynthia Arnold

Art of Ray Caesar +

Peggie Aspler

ATCO Energy Solutions, ATCO EPIC Campaign

ATCO Pipelines ATCO EPIC

Karen I. Backmann

Mr. & Mrs. D. L. Bacon

Lillian Ruth Ball

Dr. Glenn S. Bauman

Magnus Bayne

BC Plant Health Care Inc.

Colleen Beaumier

Dr. Cynthia Beck

David Beldeure

The Benjamin Foundation

Jim Bertram

Carol Bettac

Edith Bevington

C. Bilous

Evelyn Bishop

Colin Bisset

Maarten Bokhout et Helena McShane

John Bonnycastle

Pamela J. Botting

Pamela Boulter

Walter M. & Lisa Balfour Bowen

Ryan Boyd

Craig Bradley

Marian Bradshaw-Knapton

Joseph et Margaret Brazier

The Brierley Wennberg Charitable Fund, Michael D. Wennberg & Anne B. Menzies

Maureen Briscoe

Michael Brisseau

Frank Brookfield

Tracey Brooks

Leanne Brothers

Ms. C. L. Brown

Nancy Brown-Schoenfeld

Julie Brusse

Cheryl Budge

Linden Buhr et Glen Buhr

Donna Bull

Burgundy Asset Management

George et Martha Butterfield

CAA South Central Ontario

Dr. Monika Caemmerer

Ray Caesar

Robin Cameron

Andrew Campbell

Carl-Friedrich-von-Siemens-Gymnasium

Sylvia Carlton

Betty Carlyle

Kathleen Carrick

Ruth Carrier

Tim Cassidy

Chris Cathcart

Chris Cathcart et Kelly Durant

David et Erika Chamberlain

Guy Chamberland

Kent Chan

Dhruv Chawla

Rachelle Chevalier

Chimp Foundation

Cinders Fund at The Edmonton Community Foundation

Kathleen Clarke

Robert Clarke

Cathy Clayton et John Denholm

Colleen Snipper Memorial Fund

Compagnie d’assurances Canada-Vie

Carla R. Conkin

Jennifer Connor

Brian Coones

R. J. Corby

Corby Spirits and Wine Limited +

Anthony Corrente

David Corrigan

Ms. Christine Costa

Mike Couvrette

Frances Cowan

Patricia Coyne

Lucille Cregheur

Nicholas Cristoveanu

Kathryn Currie

Sowmya Dakshinamurti

The Darlene Varaleau Charitable Trust

Alan Darlington

Yolanda Dasselaar

James David

Susan Davies

Derek G. Day

Dr. James Day

Rita DeBortoli

Dawne Deeley

Brenda Derbyshire

The Diana Dron Charitable Foundation

Guy Dine

Patricia Doherty

Graham Dolby

Martin Donegani

Diane Donley

Linda Doran

Diane Doucet

Keith Downton

June Doyle

Drake General Store +

Jean Draper

Dr. et Mrs. William et Jinnie Draper

David Driscoll

John Drolet

Diana Dron

Mr. Peter Droppo

Tim Durrant et Linda Austin

Cynthia Dwyer et Peter-John Durrell

Vera Dyer

École catholique St. Stephen

École Montessori Humberside

École publique Adam Beck Junior

École publique Jack Donohue

École publique Thornhill Woods

École secondaire Garneau

École secondaire Pasadena

Dr. Jos J. Eggermont

Ann et David Einstein

Toufiq Elahee

Elisabeth Fulda Orsten Family Fund at the Strategic Charitable Giving Foundation

EnCana Corporation

En Tour Artist Products Incorporated

Entoeats +

Entomo Farms +

George Erasmus et Sandra Knight

Escapes.ca

Philip Evans

William Evans

Exhibition Place +

Rolf et Tania Fabricius

Fath Group/O’Hanlon Paving

JoAnn Fath-Kolmes

David Favreau

Katherine Ferguson

Carolyne Ferrand

Anthony Fields

Nell Fillmore

Sheila Findlay

Wendy Findlay

Jason Fiorotto et Tory Butler

Celina Fischer

Ronda Fisher

The Flux Foundation

Carol F. Ford

Fred et Elizabeth Fountain

Basil V. Franey

Brian Frank

Jacquie et Cunningham Fraser

Ken Fraser

Paul Frazer

Colin Fyfe

Penelope Gane

Tracey Gardiner

Judy Garrison

Peter Garstang

Gartley Family Foundation at Toronto Community Foundation

Mike Garvey

Dr. Rosanne Gasse

Darlene Gaucher

Joanna Gaudette

Richard Gaulin

Janine Geddes

Karen Genge

David George

Gerald Sheff et Shanitha Kachan

Kathleen Gerry

Brian Gerspacher

Anne E. Giardini

Mr. Jamie Gibson

Jack Gingrich

Don Globa

Dorothea Godt

John et Sheila Goering

Jordan Golubov

Elspeth Gonzales-Moser

Lloyd Gordon

Mindy Gordon et Greg Moran

Gouvernement du Canada – Agence canadienne d’évaluation environnementale

Gouvernement du Canada – Environnent Canada, Direction générale de l’application de la loi

Noelle Grace

Cordell Grant

Shanon Grauer

Laurel Gray

Greta Constantine +

Marjorie Griffin

Tracey Griffin

Jane Gun-Munro

Warren Harding

Andrew Harmsworth

Patrick Harrigan

Bobbi Harris

Ralf Hartmann

Iris K. Hartog

Greg Hatswell

Margaret Hawton

Leigh Hayden

Maria Hayes

Tim Hayman

Healthy Planet

Hermander Heer

Tom S. Heintzman

Heather Henson

David Hertes

Jane Hess

Marilyn Hickox

Sharon Hill

Dale G. Hjertaas

April et Norbert Hoeller

Pat Hoffman

Clara Holmes

Holy Name School

Home Trust Company

Jay Hooper

Heather Horton +

Hot, Cold et Freezing

Craig Howes

Judith Howsam

Suzanne Huett

Heather Hughes

Doug Hummel

Joyce Humphries

Kevin Hutchings

David Hutton

Stephanie Hutton

Hydro One - Employee’s and Pensioner’s Charity Trust Fund

Kade, Charles et Richard et Edna Iacuelli

IKEA Canada

David Inman

Interprovincial Corrosion Control Company Limited

Dr. Nancy Ironside

Emi Isabey

Melanie Isbister

Laura et Colin Jackson

Lewis Jackson et Dale Gardiner

Oscar Jacobs

Ljiljana (Lilly) Jakotic

James David Charitable Foundation

James N. Allan Family Foundation

James and Wendie Harrison Foundation at the Strategic Charitable Giving Foundation

Cathy et Ronald Jamieson

Jason Denys Medicine Prof. Corp

The Jennifer Headley Fund for a Living Planet at Toronto Foundation

Sandra Jessiman

Dr. Wolfgang G. Jilek et Dr. Louise M. Jilek-Aall

Michael John

David Johnson

John Derek Johnson

Mary-Anne Johnston

Phillip Jones

Dorothy A. Cook Joplin

Annelise Jorgensen

William Kachman

Gunter Kahlen

Kalantzis Foundation

Alan Kapler

Kapoor Investments Ltd.

Kapoor Singh Siddoo Foundation

Jennifer Katzsch

Dr. Jack Keith

Hagen Kennecke

Kenneth Hoyle-Strategic Planning & Management

Rumeesa Khalid

Carolyn Kiddle

Kiessling/Isaak Family Foundation at the Toronto Community Foundation

Gary Kimmel

Dr. Richard King-Brown

Natasha Kinloch

Lee-Anne Knight

S. Jean Koetsier-Adams

Yukiko Konomi

Michele Koyle

Martin Krippl

Mr. Philippe Lagacé-Wiens

Samantha Laliberte

Anne Lambert et Tom Welch

Mhairi Lang

Pascal Lataille

Jessica Lau

Diana Laubitz

Joanne Laughlin

Paul Lavoie

Fred Law

Jason Lawrence

Jennifer Lea

Robert J. Leask

Mary Legge

Christian Lemay

Robert Lemke

Marie Leonard

Roslyn Lestition

Laura L’Heureux

Elaine Lindo

Anne Lindsay

LinkedIn Matching Gift Program

Grant Linney

Lisa Listgarten

Beatrice Loach

Dave Loader

Heather Lockhart

Priscilla Lockwood

Tracy Logan et John Hogg

Michele Longo

Dr. W. Paul Loofs

Sue Lowe

Rod Lutz

Lynx Equity

Angie Macdonald

April Macdonald

Dougal Macdonald

Lori MacEwen

Glenn Macintosh

Sheila MacMahon

Andrew MacMillan

Nancy Mainville

Jane W. Manchee

Kye Marshall

Wayne Marthaller

Francis Martin

Martindale Animal Clinic

Kathy Martyna

Simon Marwood

Chelsea Mason

Anne Matheson

Mr. Gordon Matheson

Sue et Biff Matthews

Wayne Matthews et Maureen Pennington

Kevin et Cathy McAllister

Tom H. McAthey

Martha McCall

Dr. Bonnie McCarron

Robert J. McCready

Andy Mcdonald

Gail McDonald

Sean McDonald

Marie McDonnell

Dr. Elizabeth McGill

Islay et Mike McGlynn

Jan McGregor

Marie McIntosh

Gloria McIntyre

Meredith McKague

Kelsie McKay

Kirk McKay

Anne McKenzie

Barb McLaughlin

Catherine McLean

June McLean

Anne McLellan

Margaret McMullen

Jay McMurray

Joyce McMurray

McPacific International Corp.

Deborah Mcphail

David Melone

Gordon Merrick

Meyonohk School

Michael and Honor de Pencier Fund at Toronto Foundation

Mill Street Brewery +

David R. Miller

Allen Milne

Steven Minuk

Kelly Moffatt

Helen et Stewart Moore

Brock Morris

Morrison Financial

Jane A. Mottershead

Mountain Coffee Ltd.

Jane Mowat

Mary Mowbray

Christina Mullin

Murex Canada Software Ltd

Kevin Murphy

The Muttart Foundation

My Stewards +

Robert Nadeau

Nationwide Appraisal Services

Nellis Roy Moyer & Mary Elizabeth Moyer Memorial Trust through the Victoria Foundation

Linda Nichol

Margaret Nisbet

Northam Realty Advisors Limited

Patrick Northey

Rodney Northey

Amani Oakley

Oakley & Oakley

Shelley Odishaw

Kelly Olsen

One-Eyed Dog Enterprises Inc.

Nir Orbach

Katie O’Reilly

Kenton Otterbein

Ralph Overend

Timur Ozelsel

Leslie Padwick

Matthew Paige

Sharen Parker

Igor Pashutinski

Murray Paton et June Leong

Anne Patterson

Julia Pawluk

Laurie J. Pederson

Penguin Books Canada Limited +

Dennis Perry

Dawn Phelan

Marilyn Phillips

Bettie Plant

Brayton Polka

Nicholas Poppenk

Porter Novelli

Gaelle Potherat

Elizabeth Powles

The Powis Family Foundation

James D. Prentice

George Prieksaitis

Valerie Pringnitz

Provincial Employees Community Services Fund

William Quinlan

Sivaprakash Rajoo

Shannon Rancourt

Ms. Andrea J. Raper

Michel Ravani

Redirack Montreal

Elaine Reid

Thomas Richter

Riddle Room Inc.

Stephanie Riemer

Richard Rinn

Robert Bosch Inc

Dr. Mark Roberts

Christine Robinson

Susan et Keith Rogers

Melissa Rommens

Bart Rosborough

Philip Rosso et Marilyn Sanders

Jason Roth

Jim Russell

Doreen E. Rutherford

Chuck Rutledge

Elizabeth Ryan

Robert Sabourin

Maral Sadr

Salesforce.com Foundation

Robert Sandolowich

Deb Sankey

Anna et Andres Saroli

Ed Scherer

Kimberly Schofield

Scott Family

Adam Shane

Marion Shanks

Ronald Sharp

John et Marlene Shearing

Alon Shenfield

Robert Sherrin

Warren Shih

Morris Shohet

William J. Shymko

Mr. James Simpson et Mrs. A Jean Simpson

Bruce Sinclair

Stacey Sirois

Tana Skene

S. J. Skinner

Courtney Skrupski

Holly Slavik

Anne Smith

David Smith

Raymond Smith

Virginia Smith

Ann Sobey

Dianne M. Sobey

John C. Sorensen

Sourced Group

Rosemary Speirs

Grant Spicer

Judith Sproule

Devin Spurrill

Mary Steele-Thomas

Jenny Stephens

Jill Stetsko

Jacqueline Stroud

Stuart Knight Productions Inc.

John Sublett +

Maria Suchocki

Eleanor Swainson

Kevin Swanson

Carla et Gary Sywak

Andy Szandtner

Emilia Tanikie

John Teskey

Beth Theriault

Maxime Theriault

Bruce et Susan Thompson

Mary Thomson

George W. Thomson

Terry Thurston

Barb Toma

Tony and Caley Taylor Family Fund at Toronto Foundation

Toronto FC +

Toyota Canada Inc.

Tim Trant

Traveledge Ulc

Paul Treiber

Trillium School

Ken Trudgeon

Tti Canada

Robert Tucker

Elaine Tupper

Mary Turner

Hartnut Twardzik

Dr. Colin Ucar

Beth Underhill

University of Calgary – WWF Club

Rob Unruh

Léze Van Der Merwe

Peter Van Schalk

Dr. Stephanie Van Wyk

Darlene Varaleau

The Varshney Family

Velthuysen Medical Corporation

Sandra Vince

Anne Vinet-Roy

Alexandra Von Schwerin

Penny Walker

Sonya Wall

Angela Wallace

Leo Walsh

Bryon Walters

Wolfgang Walz

David Ward

Sandra Warden

Bruce Wareham

Josephine M. Warne

Harriet Waterman

Ms. Karen Webb

Gary et Marcia Wedeking

Jeffrey David Weibrecht

Ingo Weigele

Meri Rae Weisman

Colleen Wells

Kathleen Wells

Michael Wennberg

Gary Whitfield

Jeune Williams

Lorraine Williams

Ronald Williams

Janice Willson

Sarah Wolch

Davidah Wolf

Monica Wolfe

Laurel Wood

Alfred Wright

Xandrewica Corporation

Clifford Young

Young Presidents’ Organization

Kevin Yuskiw

Melodi Zarakol

Successions

Succession de Parminder Singh Bajaj

Succession de Robert Dennis Beatty

Succession de Doris Elizabeth Downs

Succession de Daisy Edith Dunlop

Succession de Francesca Mastrella

Succession de Edith Margit Steininger

Succession de Greta Lenore Timmins

Succession de Jeannette Vyhnak

Fonds de dotation

Le fonds de dotation permet d’accorder un soutien perpétuel à la mission du WWF. Le cadeau unique que nous offrent ainsi nos donateurs est l’expression d’un engagement et d’une confiance qui nous sont chers.

Plus de 1 000 000 $

200 Canadians Trust

“1001” Nature Trust

Beryl Ivey Fund

Brocklehurst-Jourard Education Fund

Canadian Conservation Trust

500 000 $ – 999 999 $

La fondation Sobeys pour les Océans

100 000 $ – 499 999 $

The Kenneth M. Molson Fund for Endangered Birds

Signatures Fund

50 000 $ – 99 999 $

Anne Marie Peterson Legacy Fund at the Calgary Foundation

25 000 $ – 49 999 $

Sharlene Jessup Fund for a Living Planet

Assurer un avenir pour la nature

C’est avec gratitude que nous reconnaissons ceux qui ont prévu faire un legs au WWF-Canada en nous incluant dans leur testament ou leur plan de succession, rejoignant ainsi plus de 1 500 autres membres du Cercle des donateurs testamentaires du WWF-Canada.

Cercle des donateurs testamentaires du WWF-Canada

Carole Ahmad

Christa Arnold

Leanne Ball

Anne Barstow

Lynda Beveridge

Jacquie Bird

Janice Brookes

Wendy Brooks

Pat Bruce

Anna Byrne

Christina Calvert

Ashley Chabot

R.D. Coates

Don Collison

Dale Colton

Maybelle Conley

Sandy Cook

Carli Costall

Deborah Courneyea

Mavis Degirolamo

Lisa Denesiuk

Dr. Veronica Devall

M. Jane Dick

Diane Doucet

Astrid Douglas

Robert Falconer et

Corinne Falconer

Catherine Fox

Louise Gagne

Nancy Gagne

Shawna Gibson

Joan Gray

Anthony Griffin

Carol A. Harany

Amelia Hayden

Susan Higgins

Mandy Hoogendoorn

Eva Howe

Tamiko Hughes

Sandy Jans

Mindy Jenkins

Alex Keller

Elizabeth Kennedy

Joanne Kuly

Normand Legault

Dr. W. Paul Loofs

Janet Lummiss

Elinor Mansbridge

Patricia Marks

Phil Marsh et Cindy

Petrowski

Lawrence Martin

Peter McColl

David McInnis

Mrs. Sheila I.

McLaughlin

Catherine Meunier

John Moses

Kerrie Palmer

Rita Patel

Kathy Paul

Laurie J. Pederson

J.A. Pelter

Iris Penman

Wendy Percic

Andrea K. Phoenix

John Pliniussen

Barb Reich-Sander

Audrey Loeb Ross

et David P. Ross

Anna Saroli

Renata Schamle

Cindy Schiller

Lola Schneider

Jack Schnell

Linda Shimek

Erika Somogyi

Virginia Steel

John Thompson

Sherry Turner

Michael Ustick

Gord Venables

Carol Watson

Pamela Williams

Karen Williamson

Frances Wood

Len Worley

Sylvia Yarmuch

Passion au travail

Que ce soit par la vente de pâtisserie ou par des journées de tenue décontractée, les entreprises ont su trouver des façons amusantes et créatives de soutenir le WWF l’année dernière. Nous avons le plaisir d’inscrire ici celles dont les employés ont amassé plus de 1 000 $ ou plus grâce à leurs efforts.

Collecte de fonds en entreprise

Accenture

Banque HSBC Canada

Bentall Kennedy (Canada) LP

Blue Ant Media

BMO Groupe financier

BNP Paribas Banque Canada

BOMA Toronto

Brookfield Global Integrated Solutions

Bullfrog Power Inc.

Carillion Canada

CASINO OLG À Point Edward

CIBC Cam

Daggerwing

Financière Sun Life inc.

Groupe CSL Inc - Groupes CSL Inc

HP Enterprise

HP Inc

Lindt & Sprüngli Canada. Inc

LinkedIn

Lynx Equity Limited

Maple Leaf Foods

Marsh and McLennan Companies

Mosaic Solutions

Northam Realty Advisors Limited

Pandalytics

Parc des expositions de Toronto

Porter Novelli Canada

Portfolio Aid Inc.

PwC Canada (Siège social)

Rafraîchissements Coca-Cola Canada

Riddle Room

Robert Bosch Inc

Sears Canada

Société indépendante d’exploitation du réseau d’électricité (SIERE)

Société TELUS

The Printing House Ltd.

Top Drawer Creative

Watters Environmental Group Inc.

WSP Canada Inc.

WWF-Canada – Siège social

Le Club des 50 et +

Un énorme merci aux bénévoles qui ont donné plus de 50 heures de leur temps à notre cause cette année. Vous êtes une composante unique du WWF-Canada.

Un signe (†) suivant un nom est en reconnaissance aux bénévoles qui ont donné plus de 100 heures de leur temps cette année.

Bénévoles

Sharon Beauregard †

Stephanie Butera

Dilan Cetinkaya

Kayi Chan

Amanda Donatelli

Sylvia Douglas

Sue Grant †

Aditi Gupta

Tina Hui

Daniel Joseph

Katarzyna Kata †

John Mackie †

Helen Moustakas †

Ty Nanayakkara

Jaqueline Parker

Caleigh Perrett †

Romina Ponzielli †

Michael She †

Shrija Shrestha

Andrea Walker

Dana Warnquist †

En hommage

Nous sommes heureux de reconnaître les individus qui ont participé et inspiré à des contributions à la hauteur de 1 000 $ ou plus pour les efforts en conservation du WWF cette année.

En mémoire

À la mémoire de Allan Arnold

À la mémoire de Gordon Cassidy

À la mémoire de Rose Chikofsky

À la mémoire de Dorothy Silvia King-Brown

À la mémoire de Peg McRuer

À la mémoire de Alec Parry

À la mémoire de Ben Sakamoto

En l’honneur

En l’honneur de Hendrika Jacobs

Grimpeurs de la Tour CN

Dina Al-Sabawi

Steve Arnold

Robert Autagavaia

Julian Backhouse

Chris Benedetti

Jeannine Beveridge

Stephen Biro

Lloyd A. Bryant

Dr. Monika Caemmerer

Amy Castator

Philip Cha

Sonia Chedli

Katherine Cheng

Jonathan Cheszes

Heather Crochetiere

Caroline De Barra

Chantelle Debartolo

Ari Dimitraklas

Iain Doran-Des Brisay

Doug Dorsey

Vincent Dubuis

Lindsay Eaves

Victoria Elliott

Valya Fox

Lee Fraser

John Garofano

Amy Giansante

Erin Gordon

Wanda (Chow Mein) Hall

Ian Hayhurst

Sheila Holloway

Edyta Indycka

Geoff Kidder

Rob Lauer

Patti Lawrence

Marivel Ledesma

Sandy Livingstone

Jessica Lockhart

Ashley Manis

Danelle Martin

Jonathan Martonyi

Shauna-Leigh McCreedy

Anne McMahon

Anthony Merante

Alexander Metcalfe

Alex Miller

Brian Minns

A Morin

Jacob Munter

Richard Munter

Rachel Nicholas

Stephanie Norrie

K O’Connor

S O’Connor

John O’Neill

Joseph Park

Paul Pellegrini

Evelyn et Gary Perdue

Carly Pilon

Emily Pong

Maria Pueda

Kalistra Roopchan

Janet Russell

Rodney Salo

Crystal Samuel

Marty Scarlett

Werner et Inge Schmalz

Lindsay Seligman

Christian Sforza

Michael Lawrence Smith

James Snider

Reese Sommerman

Henry Song

Chris Stephens

Janice Takata-Shewchuk

Christine Teskey

Kurt Teskey

Mark Teskey

Drew Tremblay

Ernestine Underhill

Nina Varlamova

Paula Webb

Jennifer Williams

Sarah Wolch

Denise Wong

Diane Wong

Collecteurs de fonds de la communauté du Panda

K. Austin

Samantha Cava

École catholique St. Stephen

École Meyonohk

École Montessori Humberside

École publique Adam Beck Junior

École publique Jack Donohue

École publique Thornhill Woods

École secondaire Garneau

École secondaire Pasadena

École The Dalton

École Trillium

En l’honneur de Caroline Nickerson

En mémoire de Graeme Loader

Ezzy Lynn

Kids’ Run for Nature

Mountain Coffee Ltd.

New Roots Herbal Inc.

Arabella Quattrocchi

Carol Anne Ste-Marie & Marta Grímsdóttir

Stuart Knight Productions Inc.

University of Calgary – WWF Club

Chaque dollar compte

Nos résultats financiers 2016

L’année fiscale 2016 était la première année de notre plan quinquennal. Nous avons augmenté nos investissements en conservation et les dépenses reliées à la sensibilisation par 9 %, reflétant ainsi les nouveaux programmes qui soutiennent nos objectifs stratégiques, pour un total de 16,7 millions de dollars investis directement dans les programmes en conservation, les subventions, la recherche et la sensibilisation du public.
Gail Cosman

Nos axes prioritaires incluent l’accroissement des efforts en Arctique, l’augmentation de la superficie des aires marines protégées, l’évaluation de la santé et des menaces de notre eau douce, la cartographie des opportunités pour les énergies renouvelables et l’expansion des programmes communautaires tels que le Grand nettoyage des rivages canadiens.

Nous investissons également les fonds de façon consciencieuse dans les projets spécifiquement ciblés par les donateurs parmi nos programmes de conservation, permettant de réduire le solde de nos fonds affectés.

Les efforts de financement pour l’année fiscale 2016 ont produit de bons résultats pour l’Ascension de la tour CN pour la nature et autres programmes communautaires, et de plus faibles résultats pour ce qui est des dons importants et testamentaires. C’est le résultat de la transition vers notre nouveau plan stratégique, et nous prévoyons une augmentation des revenus du financement dans la prochaine année maintenant que le plan est bien établi.

En raison des plus faibles revenus, le ratio des dépenses liées à la collecte de fonds est passé de 22,5 à 25,4 cents par dollar récolté pour l’année fiscale 2016. Nous avons bon espoir de voir ce ratio décliner l’année prochaine et nos revenus revenir aux niveaux historiques.

Nos équipes, ressources et fonds sont en excellente position pour continuer de faire une différence significative dans le domaine de la conservation au Canada et dans le monde. Comme toujours, nous maintenons notre engagement à rendre compte de notre situation financière et budgétaire de manière transparente, pour faire en sorte que vos dons soient utilisés de manière optimale pour bâtir des écosystèmes en santé, des économies locales solides et des communautés résilientes.

Gail Cosman
Première vice-présidente des opérations
Chef de la direction financière

WWF-Canada : dépenses et revenus

Sources de financement et autres revenus

57,2 %

12 %

6,6 %

1,2 %

1,9 %

13,1 %

5,4 %

2,6 %

Affectation des fonds

22,5 %

3,9 %

0,5 %

49,5 %

8,6 %

15 %

0 %

Graph, 2016 Total Expenses

Investissement en conservation

0
1 000 000 $
2 000 000 $
3 000 000 $
4 000 000 $
Arctique
5 737 000 $
34 %
Océans
2 784 000 $
17 %
Eau douce
1 821 000 $
11 %
Mobilisation citoyenne
1 084 000 $
6 %
Conservation à l’échelle mondiale
1 159 000 $
7 %
Science de conservation et sensibilisation
4 094 000 $
25 %

Téléchargez nos rapports
annuels et états financiers

Sommaire 2016

Rapports annuels et États financiers des années précédentes